Sainte-Philomène

  • Des restes sont trouvées en 1802 dans la catacombe de Priscille, à Rome : une inscription est prise pour le nom de la personne enterrée là, Filumena (transcrit en Philomène).
  • Les restes font l’objet d’une vénération importante. Plusieurs miracles leur sont attribués. Saint Jean Vianney, le curé d’Ars, mettait toute sa confiance en elle et en la Vierge Marie. Il attribuait à son intercession des guérisons miraculeuses, que d’autres attribuaient à son intervention à lui.
  • En 1833, une religieuse napolitaine assure qu’elle a eu une vision lui révélant que sainte Philomène était une princesse grecque martyrisée à l’âge de 13 ans, sous Dioclétien.

Sainte-Philomène

  • Sainte Philomène fut déclarée sainte par le Pape Grégoire XVI le 13 janvier 1837.
  • En 1839, la dévotion à Sainte Philomène s’était répandue au pays. Lorsque le prêtre vint planter la croix de désignation de la future église, les paroissiens le supplièrent de prier l’évêque diocésain de leur accorder pour titulaire cette thaumaturge. Leur demande fut exaucée, on leur accorda bien volontiers Sainte-Philomène pour patronne.
  • Un grand nombre de petites filles reçurent ce prénom au baptême, ce qui témoigne de sa popularité.